Rechercher
  • Jean Soubrier

Léon Harmel, un mystique de l'action


Comment un patron d'usine a mis en place la doctrine sociale de l'Eglise appliquée concrètement, devenant la "consolation" de Léon XIII la pape auteur de la première encyclique de doctrine sociale (Rerum Novarum)

LEON HARMEL,

apôtre de la doctrine sociale de l’Eglise

Portraits

«Ce cher fils m'a procuré les meilleurs jours de mon pontificat », Leon XIII

«Ce n'est pas parce que nous nous sentons dépassés que nous ne devons plus vivre selon le message du Christ»Card André Vingt Trois

Albert de Mun en 1908 à propos de Léon Harmel :"Un homme extraordinaire, dont les dehors modestes et la simplicité rustique cachent une âme de feu, une intelligence déliée, une indomptable ténacité"

I-L'homme dans son temps : 1829-1915

1814-1824 Louis XVIII, La restauration

1824- 1830 Charles X, 2° Révolution Grégoire XVI1831-1846

1830-1848 Louis Philippe « roi des Français »

1848- 1852 2ème République Thiers

Pie 1X1846-1878

1852-1870 Le second Empire, NapoléonIII

1859 guerre franco italienne

1870 guerre franco allemande Léon XIII 1878-1903

1871-1914 la 3° République, Clémenceau, Jules Ferry, Jules Grevy

Expansion coloniale, industrielle, économique, démographique, Pie X 1903-1914

1°Guerre Mondiale Benoit XV 1914-1922

12-BIOGRAPHIE ET DATES IMPORTANTES

121-L'essor en France

17 février 1829 naissance à Ville-les-Wasigny, Ardennes

1853 Retour au Val des Bois après ses études de lettres,

Renonce au sacerdoce- se marie avec sa cousine Gabrielle Harmel

1854 Leon à 25ans, devient directeur de l'usine Harmel

1870 Décès de Gabrielle

1871 Adhésion à l'œuvre des cercles fondé par Maurice Maignen,

développée par Albert de Mun et René de la Tour du Pin

1873 participation au congrès de Nantes des cercles

1874 participation au congrès de Lyon des cercles

Incendie au Val des Bois dans les ateliers le feu s'arrêteau pied de Notre Dame de l'Usine

1877 parution du livre manuel d'une corporation chrétienne

Le Bon Père Léon Harmel

1829-1915

122-Le chemin de Rome

1884 Création de l'Union de Fribourg par R de la Tour du Pin, encouragé par Léon XIII

1885 1° pèlerinage à Rome avec le Card Langénieux 100 industriels

1887 2° pèlerinage a Rome avec 100 patrons et 1400 ouvriers

1889 3° pèlerinage à Rome 10,000 pèlerins

parution de son livre le catéchisme du patron

création de l'union fraternelle du commerce et de l'industrie

1891 publication de l'encyclique Rerum Novarum

4°pelerinage a Rome avec 20,000 personnes

1894 publication des 3° et 4° parties de Das kapital de K.Marx

1895 dégradation du Capitaine Dreyffus

1892 1er congrès ouvrier encouragé par Léon dirigé par des ouvriers

Rupture avec Albert de Mun - démission des cercles

Proche du Père Léon Dehon, du Bx Michel Rua 1er successeur de Don Bosco, du CARD LANGÉNIEUX, ARCHEVÊQUE DE REIMS (Le Cardinal des Ouvriers)

123-Les dernières années

1894 Création du premier syndicat agricole chrétien dirigé par un cultivateur et co fondéavec Léon Harmel

1900 L'exposition universelle les usines Harmel reçoivent une médaille d'or pour leur fil delaine, la rémunération du travail,

le développement intellectuel et moral des ouvriers

1901 expulsion des ordres monastiques et confiscation de leur bien

Renonciation au travail de nuit au Val des Bois

1905 concordat rompu, loi de l'inventaire des lieux de culte

1910 Condamnation du Sion Marc Sangier

1912 Conversion d'Albert de Mun renoncement au syndicat mixte

1914 déclaration de la guerre fanco allemande,

l'usine du Val des bois est occupée

1915 25 novembre : décès de Léon à Nice

13 - L'usine et les méthodes de Léon Harmel : L'expérience du Vol des bois

Manuel de corporation chrétienne et le catéchisme du patron

L'usine: des hommes, des machines et une organisation

Val des bois : 600 salariés et 1200 personnes avec les familles

Léon XIII à propos du Val des Bois : "Nous exhortons tous les maîtres et tous les travailleurs de grandes usines, dans l'intérêt de la religion et de la patrie, aussi bien que pour leurs avantages, à fixer les yeux sur l'ordre, lapaix et l'amour mutuel qui règnent dans les ateliers du Val-des-Bois, et à s'efforcer de suivre un si bel exemple."

131-L'organisation de l'usine

« Le bien de l'ouvrier, par l'ouvrier et avec lui, jamais sans lui; à plus forte raison, jamais malgré lui »

Mutiplicité des conseils : un par jour ! ce qui engendre une confiance mutuelle

Organisation professionnelle

Syndicat ouvrier : Chambre syndicale avec 15 syndics élus, dispose d'une maison syndicale avec théâtre, salle de billard, buvette.

Conseil d'usine : Accidents. Hygiène, Apprentissage ouvrier et patronal, travail, salaire & tarifs, règlement, réclamation

Conseil d'atelier : s'occupe des femmes, même fonction que le conseil d'usine

Conseil de perfectionnement

Commission technique (innovation)

Initiative ouvrière

La famille

Salaire de la famille (sursalaire)

Pension de famille (accueil les jeunes filles)

Caisse de famille (ancêtre des CAF)

Caisse pour les accidents

Société des vétérans et leur travail (+subventions)

Lutte contre le chômage

Organisation sociale

Une société de secours mutuels gérés par les famille offre la gratuité des

soins, médicaments, sépulture, éducation, bain douche,

bibliothèque Ecole certificat d'étude et cours du soir

Echos du Val des bois

Cercle d'étude

Voyage d'étude

Société artistique et sportive (gymnastique, préparation militaire, club de théâtre, société de tir, chant)

Organisation économique

Coopérative d'achat alimentation, vêtements, produits de consomation courante (charbon de chauffage)

Epargne salariale

Caisse de prêt d'honneur (accès à la propriété)

Comité des jardins ouvrier

Sociétés diverses

Saint Vincent de Paul

Conférences des dames

Compagnie des pompiers

Croix rouge

Syndicat agricole de la Champagne

132-L'urbanisme hygiénisme et fouriérisme

Elle est organisé selon un urbanisme complexe

Au centre l'usine (souci esthétique-securité-lumière, air)

Au nord la maison du « Bon Père » au milieu d'un parc avec une chapelle privée.

Au sud de l'entrée de l'usine, sont construits les équipements sociaux, caisse d'assurance maladie, caisse de prêts gratuits, dispensaire, la maison syndicale avec salle de billard, buvette, bibliothèque...et le théâtre, la maison de familles,

La boulangerie coopérative

Les écoles des filles et des garçons.

14- Des fruits qui demeurent

Maréchal Hubert Lyautey : «J'ai eu ma jeunesse élevée dans l'admiration de Léon Harmel que, autour d'Albert de Mun, nous regardions comme le «réalisateur»... Et c'est la tradition du Val des Bois à laquelle je cherche de loin et bien indignement à me rattacher dans mes modestes tentatives d'action morale. »

Inspirer et encourager les initiatives (Le Sillon)

L'apport à la famille: Sursalaire et les Caisses d'allocation familiale (lien avec Emile Romanet)

L'apport à la dignité de la personne dans le travail: Le comité d'usine et tous ses conseils, les syndicats d'ouvrier et agricole, le syndicat du commerce et de l'industrie (CFTC -CFDT)

L'organisation sociale autour du travail: les soins gratuit, les coopératives, la culture.

Un exemple de co- construction de la doctrine sociale: l'usine expérimentale du Val des bois

Un exemple de proposition religieuse: Notre dame de l'usine, les pèlerinages ouvriers, les cercles catholiques

La diffusion de la doctrine de l'Eglise et de la pensée des papes, (les semaines sociales)

1873

Union des Œuvres

Cœurs Vaillants, Fleurus

1875

Œuvre des Cercles

Notre (Dame de l'usine

ACJF, Syndicat des

journalistes chrétiens

Comptoirs Français

1885

(Pèlerinages à Rome qui donneront l'encyclique Rerum novarum

1887 Syndicat des ‘Employés du Commerce et de l'Industrie, Conseilprofessionnel/ Conseild’usine... qui deviendront CCFTC, CFDT

Comités d’entreprise

1889 Union fraternelle du Commerce et de l'Industrie... qui deviendra CFPC puis EDC

1891

1893 Syndicat agricole de la Champagne... qui deviendra FDSEA51, Champagne-Céréales

Congrès Ouvriers : Syndicalisme réformiste

1891

Sursalairefamilial

AAllocations Familiales

1891 formation du clergé à la doctrine sociale

1884 dissociation catholique des patrons du Nord

1893 (Rénovation du Tiers Ordre (Franciscain

Multitude d’œuvres

Ordre Franciscain Séculier

1884

1892 Chronique du Sud-Est, puis Semaines Sociales

HEI, ICAM, EDHEC

SSemaines Sociales deFrance_

Il- Lecture mystique de lavie deLéonHarmel

21-Les débats de son époque

L'engagement des chrétiens:

Face à la monté de l'antithéisme militant de la république FM

une foi décomplexée, la vertu de piété, la prière, la vie

Les deux bouts à unir la conversion des coeurs & l'action participatrice en politique

Incarné par Léon Harmel & Albert de Mun

La confiance dans l'homme:

Face aux antagonismes bourgeois et à la lutte des classes socialiste

développer sa dignité,

soutenir son initiative,

nourrir son aspiration spirituelle

La démocratie chrétienne :

Le toast d'Alger: 18 novembre 1890, « Le ralliement » ?

1884 Nobilissima Gallorum &. Humanus gens

1891Rerum Novarum

1892 Inter sollicitudines

1901 Graves de communi re

La démocratie chrétienne « doit pourvoir aux intérêts des petits, sans cesser de conduire à laperfection qui leur convient les âmes créées pour les biens éternels. Pour elles, il ne doit y avoir rien de plus sacré que la justice ; il lui faut garder à l'abri de toute atteinte le droit de propriété et de possession, maintenir la distinction des classes qui, sans contredit, est le pro pre d'un État bien constitué ; enfin il faut qu'elle accepte de donner à la communauté humaine une forme et un caractère en harmonie avec ceux qu'a établis le Dieu créateur. »

22- L'homme qui traverse la France irréconciliée comme Jonas avait traversé Ninive.

Monarchiste - Démocrate

Anti dreyfusard - Dreyfusard -

Gallican - Ultramontain

l'Action française - Le Sillon

Libéral - Socialiste

Capital- travail

Croyant - Athée...

L'exemple d'un homme qui s'est affranchi de toutes les idéologies et les opportunismes politiques, sociaux et économiques, pour suivre le Christ

PRIERE A NOTRE-DAME DE L'USINE.

O Notre Dame de l'Usine, Mère des patrons et des ouvriers, nous vous consacrons aujourd'hui nos personnes, nos familles, nos ateliers et notre patrie. Protégez notre travail, défendez nous contre tous les dangers au milieu desquels nous vivons. Présentez nous à Jésus, votre divin Fils; offrez lui nos labeurs, nos souffrances de chaque jour pour la conversion de nos frères égarés, afin qu'eux aussi apprennent à connaître Dieu, à l'aimer, à le servir. Que les patrons et les ouvriers, sanctifiés par votre miséricorde, retrouvent dans la restauration des corporations chrétiennes, l'union et la prospérité qui leur ont été ravies par l'égoïsme et l'impiété. O Notre Dame de l'Usine, notre Mère et notre Souveraine, exaucez nos prières; et, après nous avoir assistés sur cette terre, recevez- nous dans la patrie bienheureuse. Ainsi soit il. -j

Notre-Dame de l’Usine, Priez pour Nous. ' 1

Confrérie établie dans la l'usine.

23-Un homme de Dieu, prophète et apôtre de la doctrine sociale ( // Saint Vincent de Paul)

231-un homme d'élection

• Une vocationréfléchie

Deux ans de réflexion et d'étude pour renoncer au sacerdoce et suivreson père dans la direction de l'usine.

• Un choix de vie chrétienne

Tiers ordre franciscain

• Une unité de vie chrétienne

La vie personnelle, familiale, au travail, dans la société

232-Un prophète

La défense de la dignité de l'homme contre vents et marées

Il aura été l'expérimentateur de l'Esprit saint dans l'usine

323-Un apôtre de solidarité humaine dans le travail

Le relais de la pensée de l'Eglise

Son expérience est a rapprocher de celle de l'économie de communion.

FIN

Bibliographie et documents

LIVRES :

Leon Harmel, Manuel de corporation chrétienne 1877 (gallica,bnf)

Léon Harmel, Catéchisme du patron, Journal de la corpo,1889(https://diocese-quimper.fr/bibliotheque/)

Georges Guitton, La vie ardente etsféconde de L. Harmel, Spes, 1929

Georges Guitton, L. Harmel et l'initiative ouvrière, Spes, 1929

JacquesBellanger, L.Harmel,soldatduChristauserviceouvrier, Maison de la Bonne presse,1943

-(ces 3 ouvrages sont à la Bibliothèque du Séminaire de Tournai)(https://bibliotheque.seminaire-tournai.be)-

Aymeric, Saucour harmel, mémoire de DESS a Science Po

Elisabeth Dupeyrat, Les vrais amis du peuple, Education intégrale, 1937

(Bibliothèque du Séminaire de Tournai)

BD : Léon Harmel apôtre de la DES, Bande Dessinée, D.Bar & G, Lehideux, Ed du Triomphe

VIDEO / Pierre Coulon, La dignité des hommes, film de 2h en huit chapitres


22 vues
  • Facebook Clean Grey
  • YouTube Clean Grey