Rechercher
  • Jean Soubrier

Grignon de Montfort


St Louis-Marie Grignion de Montfort, né en 1673 a pour père un avocat, Grignion de la Bacheleraie. Montfort parce que c’est le lieu de son baptême. Aîné de 10 parce que l’aîné est décédé. 3 prêtres et une religieuse dans la famille. Parcours scolaire brillant et amour de la pauvreté. Ordonné en 1700 dans un séminaire pauvre et à la formation courte, mais bien formé quand même grâce à Ollier et en partie à la Sorbonne. Bibliothécaire. A cause du Jansénisme : St Thomas d’Aquin mis dans les séminaires en 1740 pour contrer l’Augustin des Jansénistes. Un grand esprit de pauvreté. Les premières filles de la sagesse pour l’aider auprès des pauvres sont Marie-Louise Trichet et Catherine Brunel. SLMGM sait être violent avec lui-même : il boit le pus d’une plaie précisément parce que cela le dégoûte. Considéré donc comme ‘singulier’ par les autres pour sa radicalité : Viré de Poitiers, la Salpêtrière, viré aussi.

Vit dans une sous-pente. Il trouve un ermitage au Mont Valérien. Puis il revient à Poitiers, qu’il réforme… pour être viré à nouveau.

Lors d’un voyage à Rome, il est reçu par Clément XI qui le confirme dans le fait de faire des missions et le ne nomme missionnaire apostolique. Ses missions seront en Bretagne et en Vendée. Le secret de Marie est écrit en quelques heures et le manuscrit en 3 jours.

Parce que très radical SLMGM est donc très redouté. Il est signe de contradiction pour l’Eglise de France au XVIIIème et plus tard encore. Il meurt en 1716 d’une pleurésie à 43 ans.

Il a créé la Compagnie de Marie. Les filles de la Sagesse parce que la Sagesse éternelle c’est le Christ. Le secret de Marie : passer par Marie pour obtenir les grâces, comment le vivre.

C’est un esclavage d’amour. La lettre du secret de Marie nous l’enseigne (tout est téléchargeable. Les entretiens de la grâce de Charles Journet sont un peu descendants de SLMGM, à travers la suite de l’école de spiritualité française dans le siècle des grandes âmes.

Comme pour SLMGM et ML Trichet, il y a eu de ces « mariages spirituels » :

St François de Salles et Ste Jeanne de Chantal

Pierre de Berulle & Barbe Acarie

SVDP et Louise de Marillac

St Jean Eudes et Marie des Vallées

Claude de la Colombière et Marguerite-Marie Alacocque

3 points de la doctrine :

Doctrine mariale est christocentrique

Médiation maternelle de Marie

Lignage de la femme écrasera la tête du serpent.

(vivre avec Marie c’est aussi écraser la tête du serpent)

C’est parce que Marie dit oui que s’ouvre en l’homme l’espace du salut.

431 : Maternité divine de Marie

649 : Virginité

Dec 1854 : Immaculée Conception.

Nov 1950 : l’assomption.

En attente de Marie, médiatrice de toutes grâces et avocate (Amsterdam)

1erprincipe :

Le sacrement du frère : accepter d’être transformé par l’autre.

B16 : anthropologie relationnelle : homme est une substance et une relation, puisque Dieu trine est une relation à l’intérieur de lui-même.

Esclavage d’amour en Espagne : Simon de Roias. Repris par Berulle. Même esprit de dépendance que dans la petite voie.

Esclave pour toujours au lieu d’être serviteur un temps.

Danse d’amour dans la volonté de l’autre comme dans la Trinité.

Pourquoi pas Jésus directement ?

Maternité détermine une relation unique mère-enfant et enfant-mère

Marie fait de nous des héritiers

Rebecca fait de Jacob l’héritier

Marie créature préservée du péché originel

Substance et relation : Marie a la relation originelle d’avant le péché originel

Marie moule du Christ. Pas besoin d’effort ascétique seul.

Forma Dei.

Amour trinitaire : attirance, (décision), demeurance, béance, transformance, parturiance.

La vie avec Marie, par Marie et en Marie est de cet ordre.


0 vue
  • Facebook Clean Grey
  • YouTube Clean Grey